Comment procéder pour une chirurgie esthétique?

La chirurgie plastique n’est pas à prendre à la légère. Toute intervention visant à modifier son image corporelle comporte des risques, et aura inévitablement des répercussions au niveau psychologique d’une personne. Afin d’être certaine de prendre une bonne décision et d’avoir des attentes raisonnables, toute personne désirant se soumettre à une chirurgie esthétique, quelle qu’elle soit, doit tout d’abord se livrer à une consultation avec un chirurgien. Une première consultation avec un chirurgien est obligatoire pour tous. Elle peut, au besoin, être suivie d’une deuxième consultation, mais doit absolument être suivie d’un temps de réflexion. C’est au terme de cette période que le patient décidera s’il est réellement prêt à se livrer à l’intervention chirurgicale, ou s’il préfère s’abstenir ou reporter son intervention à plus tard. La première consultation, puisqu’elle n’engage à rien, peut aussi guider le patient dans le choix du chirurgien avec lequel il se sentira le plus en confiance. Lors de la première consultation, le chirurgien vous invitera à lui exprimer vos attentes par rapport à la chirurgie que vous aimeriez avoir. Son rôle est d’aboir de vous écouter sans vous juger, puis de vous conseiller et de vous présenter l’autre côté de la médaille. Il analysera aussi chaque cas afin de détecter rapidement toute contre-indication possible. Au terme de la consultation, vos attentes et celles du chirurgien devraient idéalement se rencontrer. Au cours des dernières années, de nombreux progrès ont été réalisés en chirurgie esthétique. Beaucoup d’actes qui étaient impensables il y a quelques années sont tout à fait réalisables aujourd’hui, et tout porte à croire que dans le futur, les interventions seront encore plus efficaces et encore moins risquées. Cependant, la chirurgie esthétique ne sera jamais miraculeuse et gardera toujours ses limites. C’est le rôle du chirurgien d’expliquer à son patient la marge qui existe entre le rêve et la réalité, afin de pouvoir discuter uniquement de ce qui est possible et réalisable. Le chirurgien doit donc informer son patient de ce qui est possible, mais aussi des risques réels et des contraintes de l’intervention. Le but n’est pas de faire peur au patient ni de le décourager, mais bien de l’informer honnêtement de ce qui l’attend s’il décide de se soumettre à la chirurgie. Il est primordial de s’assurer que le patient soit prêt à accepter les risques et à assumer le temps de repos et de convalescence nécessaire suite à l’opération. En plus d’exposer au patient les risques et les complications éventuelles, le chirurgien lui fournira un devis détaillé de l’opération incluant les spécifications pré-opératoires, la démarche de l’intervention et le suivi post-opératoire. Il sera également question du coût de l’intervention. Le chirurgien proposera aussi des dessins ou des photos modifiées par ordinateur afin d’aider le patient à visualiser le résultat possible et attendu de sa chirurgie. Toutes ces informations aideront le patient à comprendre les enjeux relatifs à sa situation, et à prendre la décision finale d’accepter ou non les termes du chirurgien et de se soumettre à la chirurgie, d’aller voir ailleurs, de reporter l’intervention ou de tout simplement l’annuler. Pendant la période de réflexion suivant la consultation, le patient ne sera soumis à aucune pression de la part du chirurgien et la décision finale lui reviendra entièrement. À la fin de sa réflexion, il pourra choisir de rencontrer son chirurgien une deuxième fois, ou de prendre rendez-vous pour sa chirurgie.

No comments yet.

Leave a comment

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer